Imperial Cleaning

Violence conjugale

Le lupus latin est un mot emprunté au sabin [ 4 ]. Mais en hiver, lorsque l'accumulation de neige force leurs proies dans les vallées, les rencontres entre les deux espèces deviennent plus probables.

LE SUN LIBERTIN UN DÉCOR HINDOU UNIQUE DANS UN CLUB DE 2800M²

Menu de navigation

Pour les proies de taille moyenne comme le chevreuil ou le mouton , les loups attaquent à la gorge, ce qui endommage les terminaisons nerveuses et l' artère carotide et provoque la mort de l'animal entre quelques secondes et une minute après la morsure. Avec les petits animaux, comme ceux du genre Mus , les loups bondissent et les capturent entre leurs pattes avant [ 87 ].

Quand les proies sont vulnérables et abondantes, les loups tuent parfois plus que nécessaire. Ce genre de comportement, commun chez les animaux domestiques, est rare à l'état sauvage, et se trouve généralement à la fin de l'hiver ou au printemps, quand la neige est inhabituellement profonde et entrave les mouvements des proies [ 88 ] ou quand les loups se retirent dans leur tanière et ont besoin d'un surplus de viande prêt à l'emploi [ 89 ].

Les proies de taille moyenne sont particulièrement vulnérables à ces abattages surnuméraires, la morsure à la gorge permettant à un loup de rapidement passer d'un animal à un autre [ 87 ]. Une fois que la proie est abattue, les loup commence à manger avec excitation, déchirant et traînant la carcasse dans toutes les directions, et arrachant de gros morceaux [ 90 ]. Le couple reproducteur a priorité sur la nourriture de manière à pouvoir continuer à produire des petits.

Quand la nourriture manque, c'est automatiquement au détriment d'autres membres de la famille, en particulier des adultes [ 91 ]. Le couple reproducteur mange habituellement en premier, néanmoins comme ils fournissent la majeure partie du travail dans la chasse ils doivent parfois se reposer et laissent les autres membres de la famille manger sans problèmes.

Une fois le couple reproducteur repu, le reste de la famille réduit la carcasse en pièces et les transporte dans des zones tranquilles où ils peuvent manger en paix. Les reins et la rate son mangé une fois sortis, suivis par les muscles [ 92 ].

Le comportement expressif du loup gris est plus complexe que celui du coyote et du jackal doré, comme l'exigent ses habitudes de vie et de chasse en groupe. Alors que les canidés moins grégaires possèdent souvent des répertoires de signaux visuels simples, les loups ont des signaux plus variés dont l'intensité s'interclasse subtilement en intensité [ 75 ] , [ 94 ].

En position neutre, les jambes ne sont pas raidies, la queue pend librement, la face est lisse, les lèvres ne sont pas tendues et les oreilles ne pointent pas dans une direction particulière [ 95 ]. La communication par la posture chez le loup consiste en une variété d'expressions faciales, de positions de la queue et de la piloérection [ 79 ]. Les loups agressifs ou qui s'affirment se caractérisent par des mouvements lents et délibérés, une posture corporelle élevée et des poils du dos hérissés, tandis que les loups soumis portent leur corps vers le bas, lissent leur fourrure et baissent les oreilles et la queue [ 96 ].

Lorsqu'un mâle reproducteur rencontre un membre subalterne de sa famille, il peut le regarder fixement, debout, droit et toujours avec la queue horizontale dans le prolongement de la colonne vertébrale [ 97 ]. Deux formes de comportement de soumission sont reconnues: La soumission passive se produit habituellement en réaction à l'approche d'un individu dominant , où le loup soumis se trouve en partie sur son dos et laisse le loup dominant lui renifler le périnée.

La soumission active se produit souvent comme une forme de salutation où le loup soumis s'approche d'un autre dans une posture basse, et lèche le visage de l'autre loup [ 98 ]. Lorsque les loups sont ensemble, ils s'adonnent généralement à des comportements comme la poussée du nez, la lutte à la mâchoire, le frottement des joues et le léchage facial.

Mordiller le museau de l'autre est un geste amical, tandis que serrer le museau avec des dents nues est un signe de domination [ 99 ]. Comme chez les humains, le loup gris a des motifs de couleur faciale où la direction du regard peut être facilement identifiée, bien que ce ne soit souvent pas le cas chez d'autres espèces canidés.

En , une étude a comparé le modèle de couleur faciale chez 25 espèces de canidés. Les résultats suggèrent que le modèle de couleur faciale des espèces canidés est lié à leur communication du regard, et que les loups gris en particulier utilisent le signal du regard dans la communication conspécifique [ ].

Les vocalisations suivantes sont poussées par le Loup gris: Ces vocalisations étant liées aux contextes comme glapir de douleur ou de peur, ou encore gronder lors d'action de dominance, d'attaque, de mise en garde, de défense, de protestation ou de jeu [ ]. Le loup gris hurle pour assembler la meute en général avant et après la chasse , pour transmettre une alarme en particulier sur un site de tanière , pour se localiser pendant une tempête ou sur un territoire inconnu, et aussi pour communiquer sur de grandes distances [ ].

Il est en général impossibles de les distinguer de ceux des grands chiens [ ]. Les louveteaux ne hurlent presque jamais, tandis que les loups d'un an produisent des hurlements qui se terminent par une série de jappements [ 23 ]. En général, le ton reste constant ou varie doucement, et peut changer de direction jusqu'à quatre ou cinq fois [ 22 ]. Les hurlements utilisés pour appeler les compagnons de meute vers une proie mise à mort sont des sons longs et doux semblables au début du cri d'un hibou à cornes.

Lorsqu'ils poursuivent une proie, ils émettent un hurlement plus aigu, vibrant sur deux notes. Lorsqu'ils se rapprochent de leur proie, ils émettent une combinaison d'aboiement court et de hurlement [ ]. Les loups solitaires évitent généralement d'hurler dans les endroits où d'autres meutes sont présentes [ ]. Les loups de différentes régions géographiques peuvent hurler différemment: Les deux sont cependant mutuellement intelligibles , puisque les loups d'Amérique du Nord ont été enregistrés en train de répondre aux hurlements de type européen réalisés par des biologistes [ ].

D'autres vocalisations de loups ont été divisées en trois catégories par Lopez: Les loups n'aboient pas aussi bruyamment ou continuellement que les chiens, mais aboient plusieurs fois avant de se mettre en retrait du danger perçu [ ]. Les louveteaux grognent souvent en jouant. Une variante du hurlement est accompagnée d'un gémissement aigu et précède une attaque démarrée par un bond [ ].

Les gémissements sont associées à des situations d'anxiété, de curiosité, d'enquête et d'intimité comme l'accueil, l'alimentation des louveteaux et le jeu [ ]. L' odorat est probablement le sens le plus aiguisé du loup et joue un rôle fondamental dans la communication.

Les follicules présents sur les poils de garde du dos du loup ont des amas de glandes apocrines et sébacées à leur base. Comme la peau du dos est d'habitude pliée, cela crée un microclimat pour la propagation bactérienne autour des glandes.

Pendant la piloérection, les poils de garde du dos sont relevés et les plis cutanés s'étendent, ce qui libère une odeur [ ].

Le loup possède une paire de sacs anaux sous le rectum, qui contiennent des glandes apocrines et sébacées. Les composantes des sécrétions des sacs anaux varient selon la saison et le sexe, ce qui indique que les sécrétions fournissent des informations sur le sexe et l'état reproductif. Les sécrétions des glandes préputiales peuvent annoncer l'état hormonal ou la position sociale car on a observé que les loups dominants se tiennent au-dessus des subalternes et semblent présenter la région génitale pour investigation [ ] , ce qui peut inclure le léchage génital [ ].

Pendant la saison de reproduction, les louves sécrètent des substances du vagin qui communiquent l'état reproducteur des femelles et peuvent être détectées par les mâles sur de longues distances [ ].

Sa fonction exacte est débattue, bien que la plupart des chercheurs s'accordent à dire que son premier but est d'établir des limites. L'urine des loups marque plus fréquemment et vigoureusement dans les zones inconnues, ou les zones d'intrusion, où l'odeur des autres loups ou canidés est présent. La-dite miction avec pattes surélevées MPS [ note 4 ] est plus fréquente chez les loups mâles que chez les femelles, et peut servir à maximiser la possibilité de détection par les congénères, ainsi qu'à refléter la hauteur du loup marqueur.

Seuls les loups dominants utilisent habituellement la MPS, les mâles subalternes continuant d'utiliser la posture debout juvénile à l'âge adulte [ ]. Le loup gris est un généraliste qui peut être présent dans les déserts , les prairies , les forêts et les toundras.

L'utilisation de l'habitat par les loups gris est très liée à l'abondance des proies, aux conditions de neige, à l'absence ou à la faible densité du bétail, aux densités des routes, à la présence humaine et à la topographie [ 43 ].

Dans les climats froids, le loup gris peut réduire le flux sanguin près de sa peau pour conserver la chaleur corporelle. La chaleur des coussinets est régulée indépendamment du reste du corps et est maintenue juste au-dessus du point de congélation des tissus, où les coussinets entrent en contact avec la glace et la neige [ ].

Les loups gris utilisent différents endroits pour leur repos diurne: Pendant la période automne-printemps, lorsque les loups sont plus actifs, ils s'allongent volontiers à l'air libre, quel que soit leur emplacement [ 23 ].

Les tanières sont habituellement construites pour les louvetaux pendant la période estivale. Lorsqu'elles construisent des tanières, les femelles se servent d'abris naturels tels que des fissures dans les rochers, des falaises surplombant les berges et des trous recouverts de végétation.

Parfois, la tanière est le terrier approprié d'animaux plus petits comme les renards, les blaireaux ou les marmottes. Un repaire approprié est souvent élargi et en partie refait. En de rares occasions, les louves creusent leur propre terrier, habituellement petit et court avec 1 à 3 ouvertures. Des aires de repos, des aires de jeux pour les louveteaux et des restes de nourriture sont couramment trouvées autour des tanières à loups. L'odeur de l'urine et de la nourriture en décomposition provenant de la tanière attire souvent les oiseaux charognards comme les pies et les corbeaux.

Comme il y a peu d'endroits commodes pour creuser des terriers, les tanières de loups sont souvent occupées par des individus de la même famille. Bien qu'ils évitent le plus souvent les zones visibles aux humains, les loups sont connus pour nicher près des domiciles , des routes revêtues et des voies ferrées [ 23 ]. La meute poursuit les troupeaux d'herbivores tels que les cerfs de Virginie , élans , mouflons , rennes , cerfs wapitis , bisons Américain en Amérique du Nord et les mouflons , chevreuils , cerfs élaphes , daims , chamois , bisons d'Europe , sangliers , en Europe.

Sur ces deux continents où les loups existent, les brouteurs constituent la base de leur alimentation. Pour chasser, ils poursuivent leur proie sur plusieurs kilomètres, jusqu'à l'épuisement de celle-ci. Solitaire, il se contente de petites proies, comme les petits mammifères rongeurs et les oiseaux.

Les loups ont un régime alimentaire carnivore. L'espèce se nourrit de cervidés , volailles , renardeaux , marcassins , ânes , reptiles , charognes … et fruits blets exemple: Dans le Grand Nord, les loups préfèrent manger des petits rongeurs, les lemmings , plutôt que les rennes , pourtant plus charnus.

Les loups traquent les rongeurs parce qu'ils sont proportionnellement beaucoup plus gras que les rennes. Cette graisse stockée par l'organisme des loups les protège du froid. Les loups sont aussi friands de raisin, qui leur apporte du sucre et des vitamines [ réf. Lorsque les proies sont rares, ils peuvent aussi manger des insectes ou des champignons [réf. En automne, les loups modifient leur régime alimentaire et consomment de grandes quantités de saumons qui sont alors en pleine montaison [ ].

La pêche au saumon est en effet nettement moins dangereuse que la chasse au cerf. Le loup peut attaquer les troupeaux de moutons [ ]. Un loup peut alors tuer plusieurs bêtes sans les manger. En général, le Loup gris domine les autres espèces de canidés dans les régions où elles sont toutes les deux présentes.

En Amérique du Nord, les incidents où des loups gris tuent des coyotes sont fréquents, particulièrement en hiver, lorsque les coyotes se nourrissent de loups tués. Les loups peuvent attaquer les sites de tanière des coyotes, en creusant et en tuant leurs petits, bien qu'ils les mangent rarement. Il n'existe aucune trace de coyotes tuant les loups, même si les coyotes peuvent poursuivre les loups s'ils sont plus nombreux qu'eux [ ] , [ ].

Des interactions quasi-identiques ont été observées en Eurasie entre loups gris et chacals dorés , le nombre de ces derniers étant relativement faible dans les zones à densité élevée de loups [ 23 ]. Le loup gris est le prédateur le plus important des chiens viverrins , tuant un grand nombre d'entre eux au printemps et en été [ 23 ]. Les loups tuent aussi les renards roux , polaires et corsacs , d'habitude dans des conflits au sujet des carcasses, parfois en les mangeant [ 23 ] , [ ].

Les ours bruns dominent généralement les meutes de loups dans les conflits au sujet des carcasses, tandis que les meutes de loups prévalent surtout contre les ours lorsqu'il s'agit de défendre leur tanière. Les deux espèces tuent les petits de l'autre. Les loups mangent les ours bruns qu'ils tuent, tandis que les ours bruns semblent ne manger que de jeunes loups [ ]. Les interactions du loup avec l' ours noir d'Amérique sont beaucoup plus rares qu'avec l'ours brun à cause des différences de préférences d'habitat.

La plupart des rencontres de l'ours noir avec le loup se produisent dans l'aire de répartition nordique de l'espèce, et aucune interaction n'a été notée au Mexique. Contrairement aux ours bruns, les ours noirs perdent souvent contre les loups dans les disputes pour des carcasses [ ]. Bien que les rencontres avec des ours bruns et noirs semblent être courantes, les ours blancs sont rarement rencontrés par les loups et il n'existe que deux cas de meutes de loups tuant des oursons blancs [ ].

Les loups tuent aussi les ours noirs d'Asie [ 23 ]. Les loups peuvent rencontrer des hyènes rayées en Israël, en Asie centrale et en Inde, en particulier lors de disputes au sujet des carcasses. Les hyènes rayées se nourrissent abondamment de carcasses tuées par des loups dans les zones où les deux espèces interagissent.

À un contre un, la hyène domine le loup et peut en faire une proie, mais les meutes de loups peuvent chasser des hyènes seules ou s'ils sont en plus grand nombre qu'elles [ ] , [ ].

Toutefois, il y existe le cas d'une hyène rayée femelle dominant 12 loups d'Arabie [ ]. Deux cas sont cependant connus dans le sud d'Israël, où les loups et les hyènes rayées sont étroitement liés entre eux d'une manière apparemment amicale [ ]. Les grandes populations de loup limitent le nombre de félins de tailles petite à moyenne. Les loups rencontrent des pumas le long de certaines parties des Rocheuses et des chaînes de montagnes à proximité.

En général, les loups et les pumas évitent de se rencontrer en chassant à des altitudes différentes. Mais en hiver, lorsque l'accumulation de neige force leurs proies dans les vallées, les rencontres entre les deux espèces deviennent plus probables. Les loups en meute ont le plus souvent le dessus sur le couguar et peuvent voler les animaux tués. Certains ont tué des mères et leurs petits [ ] , [ ]. Le loup chassent le chat de Pallas et peut se nourrir des carcasses des proies tuées par la panthère des neiges [ ] , [ ].

Les loups peuvent aussi réduire les populations de lynx boréal. Les loups peuvent tuer les lynx en les épuisant ou en les tuant avant qu'ils ne puissent s'échapper dans les arbres [ ]. Des rencontres du même type entre le loup et le lynx roux ont été signalées [ ]. Les restes de gibier du loup sont parfois récupérées par le carcajou. Les carcajous attendent d'habitude que les loups aient fini de se nourrir, mais il arrive qu'ils chassent les loups de leurs carcasses.

À l'inverse, il y a eu des signalements confirmant que des meutes de loups ont tué des carcajous [ ]. À part les humains, le tigre semble être le seul prédateur sérieux des loups [ 23 ] , [ ] , [ ] , [ ] , [ ]. Les interactions entre le loup et le tigre sont bien documentées dans le Sikhote-Alin , où les tigres réduisent le nombre de loups, soit au point d'extinction localisée, soit à un nombre si faible qu'ils deviennent une composante insignifiante dans le fonctionnement de l' écosystème.

Les loups semblent capables d'échapper à l' exclusion compétitive des tigres seulement lorsque la persécution humaine diminue le nombre de tigres. Les cas avérés de tigres tuant des loups sont rares et les attaques semblent être de nature compétitive plutôt que prédatrice, avec au moins quatre cas avérés de tigres tuant des loups sans les consommer [ ]. En Mongolie , le loup servait à assurer la pérennité de la steppe dans les années Leur prédation sur les gazelles, les marmottes voire les rats évitait la désertification de la steppe [ ].

Ceux-ci sont remarquables pour leur technique de chasse en groupe unique. Même si l'espèce Canis lupus n'est pas menacée de disparition dans sa globalité au regard de sa large aire de répartition à travers le globe, sa situation est plus préoccupante quand on considère les grandes populations une à une. Dans de nombreux pays les loups bénéficient à présent d'un statut d' espèce protégée , ce qui implique également un suivi des individus et populations, facilité par des méthodes de monitoring moins invasives pour le loup et son territoire [ ] , via l'analyse génétique des poils [ ] ou excréments par exemple.

Parallèlement à la domestication du chien , il y eut des rapports de concurrence difficiles entre le loup gris et l'homme. Bien que l' hybridation entre loups et chiens en Europe ait suscité des inquiétudes parmi les groupes de conservation craignant pour la pureté génétique du loup gris, les tests génétiques montrent que l' introgression des gènes canins dans les populations européennes de loups gris ne représente pas une menace significative.

Dès le Magdalénien , les dents de loup sont utilisées dans de nombreuses parures [réf. L'extermination des loups d' Europe du Nord est d'abord devenue un effort organisé au Moyen Âge , et s'est poursuivie jusqu'à la fin des années En Angleterre , la persécution du loup a été imposée par la législation , et le dernier spécimen a été tué au début du seizième siècle sous le règne d' Henri VII.

Les loups ont duré plus longtemps en Écosse , où ils se sont abrités dans de vastes étendues de forêt, qui ont ensuite été incendiées. Les loups ont réussi à survivre dans les forêts de Braemar et du Sutherland jusqu'en L' extirpation des loups en Irlande a suivi une voie similaire, le dernier loup étant censé avoir été tué en [ ].

Une prime au loup a été introduite en Suède en , après que l'extermination de l' orignal et du renne eut forcé les loups à se nourrir de bétail. Les Samis ont extirpé les loups du nord de la Suède par des campagnes organisées. En , il restait peu de loups en Suède à cause de l'utilisation de motoneiges pour les chasser, le dernier spécimen ayant été tué en Le loup gris a été exterminé au Danemark en et le dernier loup de Norvège a été tué en Le loup gris n'était présent que dans l'Est et le Nord de la Finlande en , bien que son nombre ait augmenté après la Seconde Guerre mondiale [ ].

En Bavière , le dernier loup a été tué en et avait disparu des régions du Rhin en [ ]. En , l' Allemagne nazie devint le premier État de l'histoire moderne à protéger le loup, bien que l'espèce avait déjà été extirpée d'Allemagne à ce moment-là [ ]. Les loups sont depuis revenus dans la région [ ]. En Europe de l'Ouest [ note 5 ] , la chasse au loup en France a d'abord été institutionnalisée par Charlemagne entre et , lorsqu'il a créé la louveterie , un corps spécial de chasseurs de loups.

La louveterie fut abolie après la Révolution française en , mais rétablie en En Europe de l'Est , les loups n'ont jamais été complètement exterminés en raison de la contiguïté de la région avec l'Asie et ses vastes zones boisées. En Grèce , l'espèce a disparu du sud du Péloponnèse en Le CEL a réussi à réduire le nombre de loups dans les Alpes dinariques [ ].

En Europe du Sud , l'extermination des loups n'était pas aussi complète qu'en Europe du Nord à cause d'une plus grande tolérance culturelle de l'espèce. Les primes au loup ont été régulièrement versées en Italie jusqu'en C'est officiellement [ note 6 ] le 5 novembre que les deux premiers loups ont été aperçus dans les Alpes-Maritimes , dans le parc national du Mercantour [ ] , formant la meute Vésubie-Tinée , meute historique du retour du loup en France.

Des analyses ADN de loups installés en France et en Italie ont montré qu'il s'agissait d'individus appartenant à la même sous espèce. La population lupine, qui s'étendait déjà en Italie, a fait sa réapparition dans le nord de l'Italie, puis en France, dans le parc national du Mercantour, non par l'intermédiaire des Abruzzes mais par les Alpes ligures et le Nord des Apennins [ ].

Sa réinsertion est donc naturelle, et non volontaire, favorisée par l' exode rural qui a permis la reforestation et l'instauration de plans de chasse ainsi que la création d'espaces protégés. On parle de Zone de Présence Permanente ZPP lorsque des loups occupent un territoire précis durant au moins deux hivers consécutifs. Une ZPP peut correspondre soit au territoire d'une meute, soit à celui d'un loup solitaire. En , il y avait une trentaine de loups dans les Alpes françaises, dont une vingtaine dans le massif du Mercantour [ ].

En , il y aurait environ loups en France [ ]. Il existe 29 zones de présence permanente en dont 26 sont situées dans les Alpes , deux dans les Pyrénées et une dans le Massif des Vosges. Un loup a par ailleurs été vraisemblablement observé à Gedinne , dans les Ardennes belges , à proximité de la frontière française, en juillet et août [ ] , [ ] , ainsi qu'à Duiven aux Pays-Bas , à la même époque, en provenance d'Allemagne [ ].

Les observations de ce loup s'étendent en fait sur trois jours, du lundi 9 au mercredi 11, et ont fait l'objet de plusieurs photos et films [ ]. D'autres observations ont également été effectuées quelques jours plus tôt à peu de distance, à Emmen [ ] , et Meppen [ ] Drenthe.

Cependant, leur nombre a considérablement diminué entre et , en grande partie à cause des persécutions exercées par les agriculteurs [ ]. L'aire de répartition du loup gris en Union soviétique s'étendait sur la quasi-totalité du territoire du pays, n'étant absente que sur les îles Solovky , la Terre François-Josef , la Terre du Nord et les îles Karaginski , du Commandeur et Chantar.

Après les deux guerres mondiales, les populations de loups soviétiques ont atteint deux sommets. Les populations de loups soviétiques ont atteint un creux vers , disparaissant sur une grande partie de la Russie européenne. Les populations de loups dans le nord de la Mongolie intérieure ont décliné au cours des années , principalement en raison du braconnage des gazelles à queue blanche , la principale proie du loup dans la région [ ]. Dans l' Inde britannique , les loups étaient fortement persécutés en raison de leurs attaques contre les moutons, les chèvres et les enfants.

Dans les années , l'extermination des loups restait une priorité dans les PNO et à Awadh. Le loup était considéré comme une menace pour l'élevage, ce que le gouvernement Meiji promouvait à l'époque, et ciblait grâce à un système de primes et d'une campagne directe d'extermination chimique inspirée de la campagne américaine contemporaine similaire. Le dernier loup japonais fut un mâle tué le 23 janvier près de Washikaguchi aujourd'hui Higashi Yoshiro [ ].

En , une référence faisant autorité indiquait que le loup gris pouvait être trouvé dans toute la Chine continentale [ ]. En , une étude approfondie a confirmé que le loup gris était présent dans toute la Chine continentale, à la fois par le passé et de nos jours.

Il existe dans le sud de la Chine, ce qui réfute les affirmations de certains chercheurs occidentaux selon lesquelles le loup n'y aurait jamais existé [ ] , [ ].

Il existe peu de données fiables sur le statut des loups au Moyen-Orient , sauf en Israël et en Arabie saoudite , bien que leur nombre semble stable et devrait le rester. Le loup survit dans la plus grande partie de son aire de répartition historique en Arabie Saoudite, probablement à cause d'un manque de pastoralisme et de déchets humains abondants [ ].

La Turquie peut jouer un rôle important dans le maintien des loups dans la région en raison de sa contiguïté avec l' Asie centrale. Les montagnes de du pays ont servi de refuge aux quelques loups restants en Syrie.

Une petite population de loups vit sur les hauteurs du Golan et est bien protégée par les activités militaires. Les loups vivant dans le désert du sud du Néguev sont contigus avec les populations vivant dans le Sinaï égyptien et en Jordanie. Dans tout le Moyen-Orient, l'espèce n'est protégée qu'en Israël.

Ailleurs, il peut être chassé toute l'année par les Bédouins [ ]. Les populations actuelles du loup en Iran sont mal connues, elles étaient autrefois présentes dans tout le pays dans les zones à faible densité de population au milieu des années Les régions septentrionales de l' Afghanistan et du Pakistan sont des bastions importants pour le loup.

Bien qu'ils soient protégés depuis , les loups indiens sont considérés comme étant en voie de disparition, de nombreuses populations demeurant en faible nombre ou vivant dans des zones de plus en plus fréquentées par les humains. Bien que présents au Népal et au Bhoutan , il n'y a pas d'informations sur les loups qui s'y trouvent [ ].

Les populations de loups dans toute l' Asie du Nord et centrale sont très méconnues, mais sont estimées à plusieurs centaines de milliers d'après les abattages annuels. En Chine et en Mongolie , les loups ne sont protégés que dans les réserves. Cela s'est produit sur tout le continent, sauf au sud-est des États-Unis , à l'ouest de la Sierra Nevada californienne , et dans les régions tropicales et subtropicales du Mexique.

Parmi les grandes îles continentales occupées par les loups se trouvaient Terre-Neuve , l' île de Vancouver , le sud-est des îles de l'Alaska, l' archipel Arctique et le Groenland [ 43 ]. Bien que les naturalistes Lohr et Ballard aient postulé que le Loup gris n'avait jamais été présent sur l' Île-du-Prince-Édouard [ ] , [ ]: Comme l'île a été défrichée pour la colonisation, la population de loups gris a peut-être disparu ou s'est déplacée vers le continent sur la glace d'hivers: Le déclin des populations de loups d'Amérique du Nord a coïncidé avec l'augmentation des populations humaines et l'expansion de l'agriculture.

Il a disparu des régions du sud du Québec et de l' Ontario entre et Le déclin du Loup gris dans les prairies a commencé avec l'extermination du bison américain et d'autres ongulés dans les années et Des années à , le Loup gris a été pratiquement éliminé de l' Ouest des États-Unis et des régions voisines du Canada à cause des programmes intensifs de lutte contre les prédateurs visant à éradiquer l'espèce.

Le Loup gris a été exterminé par les gouvernements fédéral et des États de tous les États-Unis en , sauf en Alaska et dans le nord du Minnesota. Le déclin des populations de loups d'Amérique du Nord s'est inversé entre les années et le début des années , en particulier dans le sud-ouest du Canada à cause de l'expansion des populations d'ongulés suite à une meilleure réglementation de la chasse au gros gibier. Cette augmentation a déclenché une reprise de la lutte contre le loup dans l'Ouest et le Nord du Canada.

Des milliers de loups ont été tués entre le début des années et le début des années , principalement par empoisonnement.

Cette campagne a été interrompue et les populations de loups ont de nouveau augmenté vers le milieu des années [ 43 ]. L'aire de répartition actuelle de l'espèce en Amérique du Nord est principalement confinée à l'Alaska et au Canada, avec des populations également présentes dans le nord du Minnesota, le nord du Wisconsin et la péninsule supérieure du Michigan , ainsi que dans de petites parties du Washington , de l' Idaho , du nord de l' Oregon et du Montana.

Selon les estimations des responsables de la faune de la Californie. Les loups canadiens ont commencé à recoloniser naturellement le nord du Montana autour du Parc national de Glacier en , et la première tanière de loups dans l'Ouest des États-Unis depuis plus d'un demi-siècle a été documentée en [ ].

De à , des loups de l' Alberta et de la Colombie-Britannique ont été déplacés au parc national de Yellowstone et en Idaho. En plus, le loup mexicain Canis lupus baileyi a été réintroduit en Arizona et au Nouveau-Mexique en Les résidents des Premières nations peuvent chasser le loup sans restriction, et certaines provinces exigent des permis pour que les résidents puissent chasser le loup alors que d'autres ne le font pas.

En Alberta , les loups sur des terres privées peuvent être appâtés et chassés par le propriétaire sans permis et, dans certaines régions, il existe des programmes de chasse à prime au loup [ ] , [ ]. Le contrôle à grande échelle des populations de loups par empoisonnement, piégeage et chasse aérienne est aussi actuellement menée par des programmes mandatés par le gouvernement afin de soutenir les populations d'espèces proies en voie de disparition comme le Caribou des bois [ ].

Le loup gris a reçu la protection de l' Endangered Species Act ESA au Minnesota, au Wisconsin et au Michigan en , et a été reclassé d'espèce en voie de disparition à espèce menacée en Une louve abattue en dans le comté de Hart par un chasseur a été le premier loup gris vu dans le Kentucky dans les temps modernes. L'analyse de l'ADN par les laboratoires de la Pêche et de la Faune a révélé des caractéristiques génétiques similaires à celles des loups dans la région des Grands Lacs [ ].

Il y a environ 50 millions d'années est apparu un mammifère avec des dents en partie conçues pour découper la viande , les carnassières. Au cours des 10 millions d'années qui suivirent, ces créatures se sont développées en grand nombre et sous des formes différentes. Une de ces espèces, appelée Miacis , ressemblait aux chiens d'aujourd'hui. L'espèce Miacis fait partie de la famille Miacidae , de laquelle sont issues toutes les familles actuelles de mammifères carnivores.

L'ancêtre le plus probable du loup et peut-être du coyote est Canis lepophagus , un canidé au crâne étroit vivant en Amérique du Nord au Miocène. Les premiers loups actuels sont apparus à la limite entre le Blancien et l' Irvingtonien 1,8 million d'années avant aujourd'hui.

Parmi eux, Canis priscolatrans ressemblait au loup rouge et a colonisé l'Eurasie en passant par le détroit de Béring: La recolonisation nord-américaine s'est probablement produite en plusieurs vagues. Les sous-espèces américaines C. À la fin du Pléistocène , plusieurs indices indiquent des flux migratoires vers le Sud de l'Amérique du Nord [ ].

L'apparence du Loup gris présente une grande variabilité selon leur région d'origine. De nombreuses sous-espèces ont été décrites sur la base de quelques individus, sans prendre en compte la variabilité phénotypique naturelle de l'espèce.

Ainsi, Edward Alphonso Goldman décrit 24 sous-espèces américaines différentes en [ 18 ]. Les recherches actuelles sont fondées sur des critères multifactoriels tels que la morphologie , la paléontologie , le comportement et les analyses génétiques. Cette réorientation de la description des sous-espèces a conduit à réduire considérablement le nombre de sous-espèces en considérant qu'il s'agit dans la majorité des cas d'adaptations locales de l'espèce Canis lupus.

En , Nowak propose de réduire les loups d'Amérique à cinq sous-espèces: Canis lupus occidentalis , arctos , baileyi , nubilus et lycaon. Son argumentation se développe autour de la séparation géographique en Amérique du Nord de cinq populations de loups au cours de la glaciation du Pléistocène , isolation durable qui aurait permis la formation des différentes formes.

Les cinq formes de loups sont par la suite confirmées par des études génétiques [ 18 ]. Les sous-espèces américaines du loup gris sont les suivantes:. De même, la classification des loups en Eurasie, qui a connu jusqu'à une quinzaine de sous-espèces différentes a subi quelques modifications.

Nowak propose en un modèle à neuf sous-espèces [ 18 ]: Canis lupus lupus , Canis lupus albus , Canis lupus arabs , Canis lupus cubanensis , Canis lupus communis , Canis lupus hodophilax , Canis lupus hattai , Canis lupus lupaster , Canis lupus pallipes.

Par la suite, en puis , les études semblent montrer que C. En , des études menées sur l' ADN mitochondrial pointent la possibilité que Canis lupus chanco et Canis lupus pallipes soient des espèces à part entière, dénommées Canis himalayensis et Canis indica [ ].

Les populations du loup gris présentes dans les Apennins en Italie ont été isolées pendant plusieurs milliers d'années au Sud des Alpes, selon une étude publiée en Les études morphologiques valident une différenciation entre les loups présents en Italie et ceux du reste de l'Europe, ainsi que l'absence d'hybridation avec le chien domestique [ ]. Ces découvertes vont dans le sens d'une sous-espèce Canis lupus italicus , bien que le sujet soit encore débattu [ ]. En Espagne, les populations de loups pourraient également être une sous-espèce désignée sous le nom de Canis lupus signatus [ ].

L'origine du chien domestique est encore aujourd'hui relativement débattue. En effet, la diversité génétique des populations canines étudiées était maximale en Asie du Sud-Est [ ]. Le Chacal doré ou peut-être le résultat d'une hybridation de différentes espèces présentes et passées de canidés [ ] , [ ].

La principale différence entre le loup et le chien repose en la capacité digestive de l'amidon par ce dernier, probablement corrélée avec la proximité des groupes humains. Toutefois, le chien est généralement considéré comme une sous-espèce de Canis lupus: Canis lupus familiaris [ ]. Deux autres sous-espèces de Canis lupus sont issues de chiens domestiques retournés à l'état sauvage: La typologie de Michael P.

Johnson, qui fait l'objet d'un assez large consensus, suppose qu'il existerait au moins deux grandes catégories de violence conjugale: Par ailleurs, non seulement les statistiques policières sous-estiment la prévalence des actes, mais elles provoquent une distorsion dans le tableau de partage des genres.

Les statistiques policières ont donc tendance à sous-représenter la violence conjugale subie par les hommes. Les enquêtes populationnelles sont des enquêtes conduites à l'aide de questionnaires auprès d'échantillons probabilistes représentant en principe une population définie.

Ces enquêtes donnent déjà une mesure plus juste de la prévalence parce que les personnes interrogées ne se limitent pas aux personnes ayant signalé des incidents à la police. Les enquêtes populationnelles à questions fermées sont également conduites à l'aide de questionnaires auprès d'échantillons probabilistes représentant une population définie, mais les questionnaires sont composés de questions spécifiques et précises sur des actions objectives ce qui laisse beaucoup moins de place à la définition subjective de chaque individu quant à ce qui constitue un acte de violence ou non.

Les enquêtes populationnelles à questions fermées offrent donc de meilleurs avantages que celles à question ouverte en ce qui regarde la validité. Elles neutralisent en grande partie les distorsions dans le partage des genres. Il y a plusieurs instruments de mesure à questions fermées. En effet, les mesures de prévalences enregistrées par les CTSn montrent que le taux de victimisation des femmes est sensiblement le même que celui des hommes.

Par contre, les mêmes CTSn montrent aussi que ce sont les femmes qui sont victimes des formes de violences les plus graves. Combinées avec d'autres instruments à questions fermés sur des formes de violences non répertoriées par les codes criminels violence psychologique, financière, etc. Ils ne représentent pas l'ensemble des actes de violence conjugale effectivement commis , mais seulement les actes déclarés soit à la police, soit lors de sondages.

Par ailleurs, les statistiques sur la violence conjugale se sont longtemps limitées aux violences contre les femmes. On ne dispose donc pas toujours des chiffres pour comparer l'évolution à long terme de la violence faite aux hommes en milieu conjugal. Enfin il faut tenir compte du facteur de subjectivité lié au sexe des victimes, facteur que le statisticien Denis Laroche explique ainsi: Finalement, il faut retenir que les mesures n'ont pas été faites de la même façon ni avec les mêmes instruments dans les différents pays et par les différents chercheurs.

Des comparaisons fines ne sont donc pas possibles. Les statistiques disponibles donnent cependant un ordre de grandeur du phénomène à travers les différents pays. Le Canada publie régulièrement différentes mesures dressant le tableau de la violence conjugale au pays. Il y aurait donc 5 fois plus de femmes et 14 fois plus d'hommes qui seraient victimes de violence conjugale que ce que rapportent les statistiques policières.

Statistique Canada effectue, également, tous les 5 ans une enquête beaucoup plus approfondie à partir de sondages sur de gros échantillons probabilistes représentatifs de la population canadienne. Contrairement aux statistiques policières, l'ESG montre que les proportions de victimes de sexe masculin et féminin sont similaires.

Également, les blessures physiques et psychologiques conséquentes de cette violence étaient plus prononcées chez les victimes de sexe féminin. Dans un second temps, l'ESG élargissait les questions à des formes de violences plus tangentielles comme la violence psychologique dire des mots blessants, rabaisser, jalousie, etc.

L'échantillon de l'ESG a également permis d'identifier des facteurs sociodémographiques. Le Québec et Terre-Neuve avaient des proportions de violence conjugale inférieures à la moyenne canadienne. Les personnes s'identifiant comme gay et lesbiennes avaient deux fois plus de chances de se dire victimes de violences conjugales que les hétérosexuels.

Cette proportion était de 4 pour 1 chez les personnes s'identifiant comme bisexuelles. Les citoyens autochtones également avaient deux fois plus de chance de se dire victimes. Les résultats de la plus récente ESG sont assez semblables [ 22 ]. On remarque également que pour la première fois le taux des victimes hommes dépasse légèrement celui des femmes.

Cette étude précise qu'il ne faut pas confondre déclarations recensées via un dépôt de plainte, la totalité des victimes ne portant pas plainte.

C'est particulièrement le cas des hommes, pour lesquels presque aucune plainte n'est recensée en , et qu'en , les cas de violence constatés [ n. Ce chiffre représente une baisse significative [ n.

Il est à noter que la nature des sévices endurés diffère selon les sexes. Les violences conjugales subies par les hommes sont beaucoup plus souvent physiques que sexuelles, et celles subies par les femmes sont plus souvent sexuelles que physiques. De plus, il est fait mention que si les femmes signalent fréquemment leur ex-partenaire comme leur tortionnaire, la grande majorité des hommes subissent l'emprise de leur partenaire de vie du moment [ 28 ].

En Suisse, les données de la Statistique policière de la criminalité SPC pour les années à [ 30 ] révèlent que:. Les chercheurs notent également que le domaine de la recherche portant sur la violence domestique est souvent problématique.

Des débats de statistiques ont eu lieu dans la communauté des chercheurs, depuis les années au sujet de la répartition de la violence selon les genres, principalement en Amérique du Nord. Sur la base de mesures empiriques, certains observent que les femmes et les hommes sont tout aussi nombreux à être l'objet d'actes de violence domestique. Martin Fiebert, chercheur de la California State University , a compilé études empiriques et 65 analyses, méta-analyses ou revues de recherche produites par des chercheurs universitaires entre et dans une bibliographie annotée [ 32 ].

Ces études ont en commun d'employer la Conflict Tactics Scale considérée par le Ministère de la Justice du Canada comme l'instrument de mesure disponible le plus valide pour évaluer les conflits dyadiques [ 33 ] , mais toutefois insuffisant pour être utilisé seul [ 13 ] et dont la forme initiale a été critiquée parce qu'elle excluait des formes de violences les plus graves, et ne permettant pas de distinguer agression initiale et auto-défense [ 10 ].

Ces études montreraient que le taux de prévalence de la violence par les femmes envers leurs partenaires masculins est égal, et parfois même plus élevé, que celui de la violence commise par les hommes [ 32 ]. La méta-analyse de Archer J. En , le Conseil du Statut de la Femme du Québec, en collaboration avec les chercheurs de l'Institut de la statistique du Québec, a produit une analyse discriminative des différences entre les sexes à propos de la violence conjugale à partir des résultats de l'ESG de Les auteurs observent qu'au-delà de taux généraux, apparemment égaux de prévalence de la violence conjugale entre les hommes et les femmes, se dessinent des différences sensibles en ce qui regarde la nature, la gravité, la fréquence et les conséquences physiques et psychologiques des agressions.

Toutefois, la réalité des cas de violence subie par les hommes, généralement lors de conflits conjugaux ponctuels, ne doit pas être ignorée [ 18 ]. Selon les statistiques policières, en Suisse, en , les femmes ont rapporté 3,1 fois plus souvent être victimes de violence domestique que les hommes voir plus haut Problèmes de mesure [ 30 ]. Cette étude ne porte que sur les violences faites aux femmes dans le cadre domestique. En Tanzanie [ réf. Les résultats de l'ESG confirment cette tendance et montrent que les personnes canadiennes s'identifiant comme gays ou lesbiennes avaient deux fois plus de probabilités de déclarer avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire amoureux que les personnes s'identifiant comme hétérosexuelles [ 40 ].

Plusieurs revues de littérature [ 44 ] , [ 45 ] abordent ce phénomène et signalent une présence au moins égale de la violence dans les couples de même sexe. Cependant, les auteurs signalent que les recherches portant sur ce groupe de population présentent des problèmes méthodologiques qui rendent les résultats parfois difficiles à interpréter et à généraliser.

Il a été dénombré, pour l'année , 25 hommes et femmes tués par un conjoint ou un concubin [ 24 ]. Une étude, menée par la délégation aux victimes du ministère de l'intérieur et rendue public en par le secrétariat d'État à la solidarité, dénombre, pour l'année , homicides au sein du couple, femmes et 27 hommes.

Cette étude a mis en exergue que:. Selon l'Étude nationale sur les décès au sein du couple, menée par la délégation aux victimes du ministère de l'intérieur, femmes et 28 hommes ont été tués en par leur compagnon ou compagne [ 49 ] , [ 50 ]. Au Canada , en , 89 homicides ont été commis par des partenaires intimes [ 51 ]. Depuis les années , plusieurs enquêtes nationales ont tenté de dresser un bilan statistique des violences conjugales en France, les premières ne recensant que les victimes féminines [ 36 ].

La méthodologie de cette enquête de victimation a été critiquée, notamment par Marcela Iacub , Hervé Le Bras [ 52 ] et Élisabeth Badinter [ 53 ]. Ces attaques ont eu entre autres des réponses dans Nouvelles Questions Féministes [ 55 ] et dans Les temps modernes [ 56 ]: Alors qu'au Canada, l'Enquête Sociale générale ESG a évalué les victimes des deux sexes dès , en France, c'est seulement en qu'une évaluation quantitative des hommes violentés a été produite une première fois par l' Observatoire national de la délinquance.

Dans une étude de intitulée Behind Closed Doors. Violence in The American Family en français, Derrière les portes fermées. Violence dans la famille américaine , comprenant une enquête de victimisation, Murray Arnold Straus, Richard J. Gelles, Suzanne Steinmetz affirment que les femmes commettent la moitié des violences physiques domestiques [ réf. Selon eux, les hommes causent plus de dommages directs aux femmes, mais les femmes qui utilisent des armes peuvent provoquer des blessures très graves.

Suzanne Steinmetz a écrit: Cette étude est très controversée en raison de problèmes méthodologiques: La violence conjugale revêt en effet plusieurs aspects, et la violence psychologique démarre en général le processus d'emprise [ 59 ] avant toute autre type de violence physique.

En France, le viol entre époux est condamnable depuis [ 72 ]. Certains États ne considèrent pas que le viol puisse exister entre époux. Alors que certaines civilisations ou religions considèrent que la femme doit être soumise sexuellement à son époux, la législation ou la jurisprudence de certains pays admettent l'accusation de viol d'une femme par son mari, parfois de l'inverse.

Quatre États ont érigé le viol conjugal en infraction seulement lorsque les conjoints sont séparés de corps. Depuis , plusieurs autres pays ont interdit le viol conjugal par exemple la Thaïlande en [ 74 ]. Les principaux facteurs sont: Les principaux facteurs concernant particulièrement la violence sexuelle [ n.

Les facteurs de protection peuvent varier selon les pays et les cadres de vie. Aux États-Unis [ 76 ] , un ruban de sensibilisation violet est utilisé en octobre pour la violence familiale. Au Canada [ 77 ] et en Australie [ 78 ] , un ruban blanc est utilisé pour sensibiliser à la violence contre les femmes.

Le premier centre d'accueil pour hommes violents est créé en à Lyon par Daniel Welzer-Lang [ 79 ]. De nos jours il existe en France de nombreuses associations [ 80 ] , [ 81 ] qui prennent en charge les personnes auteurs de violence conjugale.

Les auteurs de violence peuvent s'y rendre de leur plein gré ou y être contraint par un juge dans le cadre d'une "obligation de soin". Il faut distinguer entre les actions de court terme en période de conflit aigu et la prévention de fond.

Depuis , des associations [ 83 ] ont axé leurs actions sur l'accompagnement des auteurs de violence conjugale, en complément des actions judiciaires et de l'aide aux victimes, considérant qu'une prise en charge spécifique était nécessaire afin de tenter de diminuer les cas de récidive.

Le premier des freins à vaincre est la reconnaissance par l'auteur de violence de la réalité des faits, et de sa propre responsabilité, même si cette responsabilité peut être éclairée par des événements ou représentations acquises dès l'enfance [ 84 ]. La Wallonie et le Québec ont collaboré sur ce point et mis en place une approche commune [ 85 ].

On constate que très peu de victimes portent plainte. Elle peut aussi être dépendante financièrement de son conjoint, être persuadée que celui-ci va changer, avoir envie de lui laisser une autre chance [ 86 ] voir plus bas - Psychologie des victimes, pourquoi elles ne partent pas.

Selon les associations d'aides aux hommes battus, ces derniers font face à des difficultés spécifiques lorsqu'ils veulent porter plainte: L'accompagnement spécialisé se décline en différents moyens: Dans les années , des collectifs de victimes masculines se sont formés pour offrir une offre de service adaptée aux hommes.

Les recherches sur les profils psychologiques des agresseurs [ 91 ] , [ 92 ] , [ 93 ] , [ 94 ] montrent qu'ils sont associés à une exposition précoce à des modèles comportementaux violents, les agresseurs ayant tendance à reproduire la violence dont ils ont été les victimes ou les témoins entre leurs parents durant l'enfance [ 95 ] , [ 96 ].

Ensuite, le profil des agresseurs est associé à des traits de personnalité pathologiques dans les trois clusters [Lesquels? De façon intéressante, également, ces recherches montrent que le profil des femmes qui agressent diffère très peu du profil des hommes agresseurs. Au-delà du simple diagnostic, certains traits et caractéristiques psychologiques des partenaires ou de la relation de couple se révèlent être des prédicteurs fiables de violence.

Ainsi, des traits tels que la jalousie pathologique [ 99 ] , l'absence d'empathie [ ] , la difficulté à régulariser l'expression de son agressivité [ ] ou un profil d'attachement insécurisant [ ] , [ ] sont fortement corrélées à une augmentation du risque de violence dans le couple.

Il en va de même pour les modèles de communication défectueux entre les partenaires et, de façon plus générale, l'insatisfaction de couple [ ]. D'après l'association française Elle's Imagine'nt , très souvent les victimes n'osent pas dénoncer cette violence de peur de représailles sur les enfants du couple: Elles ont aussi peur de se retrouver sans ressources, si elles ne sont pas indépendantes financièrement.

Tous ces éléments font que cette situation perdure, malgré des prises en charge sociales et des démarches auprès des forces de l'ordre [ 86 ].

La difficulté des victimes n'est pas seulement qu'elles n'osent pas dénoncer la violence, mais pour beaucoup d'entre elles il y a un stade où elles ne reconnaissent pas cette violence comme réelle. Le premier pas dans une situation de violence conjugale est de pouvoir nommer cette violence, la reconnaître en tant que violence.

Étonnamment, c'est souvent un pas difficile à franchir pour les victimes [ ]. Heise et Garcia-Moreno [ ] et Stark [ ] , citent aussi ces facteurs, en y ajoutant d'autres pouvant expliquer l'absence de départ de la victime: La peur du jugement des autres, la crainte de ne pas être crue se conjugueraient avec l'espoir que le conjoint change [ ]. Dans le cadre d'une violence conjugale structurelle, cet espoir est entretenu par l'agresseur.

Plus de la moitié des femmes victimes de violences conjugales développent une dépression [ ] , et elles font cinq fois plus de tentatives de suicide que la normale [ ]. Les violences ont un effet de sidération qui empêche la victime de réagir de façon adaptée.