Imperial Cleaning

Rafale : Dassault Aviation abat ses cartes en Belgique

Un non-français de moins! Oui fin on a pas acheté Russe ou US, on a acheté Allemand….

Commentaires

4213 critiques spectateurs

Mais détruire l'oeuvre de Lucas comme ça, j'ai eu du mal à le concevoir. J'accorde donc une étoile pour les effets spéciaux et les clins d'oeil émouvants faits par moment. Mais le reste est trop incohérent et bizarre pour être retenu. Johnson a voulu briser les codes, il en a brisé la saga. Le film se veut féministe et défenseur des animaux, il en oublie ce qui a fait le succès de la saga.

Le film a voulu se détacher de la structure de la trilogie originale,c'est raté: Le film est visuellement impressionnant, il plaira aux amateurs de blockbuster et fan de science fiction sans âme. Le problème, c'est qu'il ne plaira pas aux fans de star wars. Et j'en suis un. Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique. L'histoire est pompée sur un ancien épisode. Rien que çà, c'est abusé. Les scénaristes confondent "innovant" et "contradictoire". Pourtant pas dur de considérer que "casser les codes" puisse signifier qu'il faille en explorer de nouveaux.

Pourquoi ne pas avoir mis la rébellion au pouvoir, par exemple. Comme çà aurait d'ailleurs dû être le cas depuis la mort de l'empereur. Comment un sénat galactique peut-il continuer à avoir peur d'un empereur mort, et d'une armée désorganisée, désormais affaiblie et sans légitimité Un héro de la résistance, devant la tentation d'un pouvoir à portée de main, qui se serait servi des forces de la rébellion pour instaurer une autocratie "officieuse" moins visible que le statut d'empire, sans pour autant qu'il faille réinventer un méchant sorti de nul part, clairement Un peu de magie SF sur ce fond là, et on repart sur de l'original avec les bases que sont celles de Star Wars.

Mais non, ils se sont contenté de rester dans le bête schéma des gugus en casques blancs appellés "stormtroppers" qui poursuivent les gugus de la résistance Les professionnels du cinéma sont médiocres en ce moment.

Alors du coup, ils bradent ce qu'ils ont en stock. Et vas-y que je te sors du yoda ultra badass qui balance la foudre! Et vas-y que les vaisseaux ils sont fois plus gros qu'avant. Et vas-y que Leia elle part attraper le vif-d'or sans balai entre les météorites Et vas-y que de toute façon les méchants c'est des losers, ils sont ridicules et pas gentils. Bref, tout est naze dans ce film. Une étoile par charité. Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 13 critiques.

Je vois que beaucoup de quadragénaires comme moi on décidé de faire leur premier commentaire à la sortie de ce film. Donc je ne rajouterai que quelques mots: Pour moi le prochain SW9, ce sera dans mon fauteuil, devant ma télévision et pas au cinéma.

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 2 critiques. Une catastrophe ce film, à me rendre indulgent par rapport au Réveil de la force. Rian Johnson a détruit la saga en 1 film, il fallait le faire et il l'a bien fait du début à la fin. Ok le premier était un copier-coller des autres premiers des trilogies mais là qu'on soit fan hardcore ou non on ne peut qu'être perdu quand on a vu tous les autres. Les raisons pour lesquelles je descends le film: Déjà dans le premier, Rey n'a pas eu besoin d'être entrainée, elle maitrisait parfaitement la force assez rapidement, ce qui est incompréhensible par rapport à Luke entrainé par Yoda ou encore Obiwan et j'en passe.

Comble de trahison, même les gosses à la fin la maitrise sans savoir ce qu'elle est et comment faire le gosse récupère le balai avec. Cela veut dire qu'on jette aux oubliettes tout ce qui a été fait avant et on l'efface même, ça n'aurait jamais du arriver.

Que vont devenir les Jedis après tout ça?! C'est une connerie sans nom D'ailleurs Mark Hamill le disait lui-même qu'il n'était pas d'accord avec cette lecture et on le comprend Comment les bombardiers peuvent ouvrir leurs soutes sans que personne ne soit aspiré par l'espace?!

Et comment les bombes peuvent tomber sur le destroyer du Premier Ordre sans gravité?! Quant à l'utilisation de la vitesse lumière contre le vaisseau à la fin, pourquoi ils ne l'ont pas utilisé contre l'étoile noire dans le 6 s'ils le font maintenant?

Encore une fois ils se foutent de ce qu'il s'est passé avant. Elle n'a pas été foutue de l'apprendre dans les 4, 5, 6 et 7 et miracle, dans le 8 elle la maitrise pour se sauver?! C'était censé être le méchant ultime, on attendait des révélations ou quelques infos sur lui mais rien, nada, quedal! Il repart comme il était arrivé, c'était censé être LE méchant de cette saga comme il était présenté dans le 7, JJ Abrams l'avait présenté comme ça en tout cas mais Rian Johnson lui fait un fuck et le dézingue tellement facilement qu'on se demande à quoi il servait!

Donc au final c'est Kylo Ren qui devient le méchant de la saga alors qu'il n'a aucun charisme malgré le fait que ce soit un bon acteur.

Mais son personnage est très mal écrit, chiant à suivre, on n'arrive pas à le détester, il n'y a aucune fascination pour lui non plus. Hitchcock disait qu'un grand film devait avoir un grand méchant et bien c'est raté ici. Quand on compare avec Vador qui inspirait la force, la peur, le mystère, il fascinait parce qu'on ne savait rien de lui ou pas grand chose.

Quand on voit le Joker dans The Dark Night, on se dit qu'ils sont à des années lumières de ce méchant ultime qui fait trembler son monde et qu'on vénère totalement.

D'ailleurs après la collision à la vitesse lumière, bizarrement tous les storm troopers autour sont morts mais lui et l'asiat sont encore là, wtf encore une fois. Ça devenait intéressant quand il a voulu se sacrifier sur Hoth mais encore une fois c'est tombé à l'eau avec l'autre qui a voulu le sauver en nous faisant une Marion Cotillard après l'avoir embrassé et sorti que c'était l'amour qui allait les sauver On ne peut s'identifier à des scènes aussi peu naturelle et mal foutue, des relations bancales ou creuses!!!

J'évite de parler du code breaker d'ailleurs tellement il a été sous-utiliser, encore cliché avec sa trahison alors qu'il aurait pu servir un peu mieux. Bizarrement aussi, Finn et l'asiat sont mis dans la même cellule sur la planète où ils doivent le retrouver, roh bah zut alors si c'est pas une sacrée coïncidence ça! Les petites bêtes marrantes aussi, on voit bien que c'est du marketing pour vendre des peluches, ça saoule vraiment au bout d'un moment Poe, intéressant mais montré un peu comme le cliché du bourrin qui veut défoncer l'armée et c'est tout.

Le personnage mérite des améliorations mais il a sa place et Oscar Isaac et très juste comme toujours. Merci à lui de ne pas davantage faire sombrer le film Voilà y'a d'autres détails encore mais ce sont les principaux.

En conclusion, je peux dire que ma place de ciné pour le 9 ils peuvent se la mettre derrière l'oreille, je le téléchargerai pour leur montrer qu'ils se sont complètement planté et je me demande comment ils ont pu accepter un scénario qui renie autant les précédents.

Faire un copier-coller des précédents comme pour le 7, ok on peut entendre la critique, mais est-ce une raison pour tout raser dans ce cas?!

Non, non et non, je me considère comme un bon fan, pas hardcore mais là je n'ai jamais été autant dégouté de voir ce qu'ils en ont fait Hollywood dans ce qu'il y a de pire!!!! Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 3 critiques. Tout d'abord je voudrais dire un grand bravo à Rian Johnson, et lui accorder une réussite magistrale: En tournant tout l'héritage et l'histoire des films précédents en dérision, en faisant traîner le film autour de la course-poursuite la plus insensée et la plus longue et ennuyante de l'histoire du cinéma.

Dès les premières minutes, on à le sentiment d'être dans un mauvais sketch pour ado pré-pubère, avec un gag qui ferait sourire à moitié s'il n'était pas aussi peu crédible et inutile. Ensuite, on a un personnage, Poe Dameron, qui est une tête brûlée capable de descendre des dizaines de chasseurs et de turbo-laser à lui seul; et de repartir comme si de rien n'était.

De nouvelles escadrilles poursuivent les rebelles tentant de s'échapper, menées par Kylo Ren, qui est un as du pilotage du jour au lendemain, mais alors qu'ils pouvaient éliminer toute la résistance en quelques assauts de chasseurs, ils sont rappelés sur leurs vaisseaux, parce que bon ce serait dommage qu'ils tuent tous les gentils quand même. Le traitement des personnages, et leur développement, que ce soit les anciens héros des précédents films ou les nouveaux personnages introduits, est totalement inexistant.

On leur donne des missions sans intérêt qui ne portent jamais fruit, on donne à Luke Skywalker un texte et des scènes dans lesquelles il est aussi utile qu'il l'était durant l'épisode 7; c'est à dire qu'il ne sert à rien. On à l'impression que Rian Johnson n'avait qu'une idée en tête: Et il le fait magistralement bien, en annihilant d'un coup de baguette magique les mystères liés au précédent film.

Les origines de Rey? Inexistantes, c'est une simple fille de ferrailleurs. Le Suprème Leader Snoke, surpuissant dans la Force sans que l'on sache pourquoi ni comment, se fait tuer en 2 secondes, de la façon la plus détachée et bâclée possible, ça évitera d'avoir à inventer une histoire et des motivations.

Finn, qui partageait l'écran avec Rey une bonne partie du temps et avait avec elle une connexion intéressante, se retrouve ici à faire de la figuration, dans des scènes et un décor de casino qui fait plus penser au 5è élément ou à casino royale qu'à un environnement de star wars, et toute la séquence dans laquelle notre jeune balayeur part à l'aventure afin de sauver la résistance du premier ordre, se finit par une défaite critique, et au final, à la fin du film, on se rend compte que tout ce qu'auront fait les héros n'aura servi à rien.

La recherche du dernier Jedi qui était la trame principale du réveil de la Force? On s'en fiche, il s'en fiche, il ne sera pas le maître de Rey et ne lui enseignera rien, de toutes façons, elle n'en à pas besoin de formation. De gag en gag, et de scène improbable en scène mignonne et rigolote pour enfants de 3 à 12 ans, le spectateur est entraîné dans des évènements sans portée émotionnelle, sans enjeu, sans réel conflit. On le ressent, car pendant tout le film, la résistance pourrait être écrasée en 5 minutes, mais non, le Premier Ordre reste derrière eux à les regarder tenter de s'enfuir.

Que ce soit Poe, Finn, Rey, Luke ou tout autre personnage, ils ne font que subir leur sort sans broncher, en tentant de se dépatouiller tant bien que mal mais sans jamais réussir à quoi que ce soit. On pourrait tout aussi bien être dans un film de Jackie Chan dans l'espace, avec des scènes d'actions sans queue ni tête qui s'enchaînent maladroitement.

On a également le droit au retour de Yoda, enfin de quelque chose qui lui ressemble de loin, parce que ni son visage, ni son caractère, ni son attitude ne collent au personnage que l'on connait. Et la seule raison pour laquelle il apparaît, c'est pour dire à Luke qui mourra très peu de temps après, comme quoi c'était indispensable que Yoda vienne lui faire la leçon que l'important n'est pas que sur des vieux écrits reposants dans des temples, ou quelque chose du genre.

En somme, il a passé ans à s'instruire, et à former des Jedi, pour rien, car il n'y à plus besoin de formation, de connaissances, ni de pratique pour être un champion de la Force et vaincre le Côté Obscur.

On à l'impression que le héros de la Rébellion qui a détruit l'étoile noire, sauver Han des mains de Jabba, et souffert des éclairs de l'empereur jusqu'à ce que son père se décide à intervenir, n'est plus qu'un alcoolique terne et détaché, qui pourrait regarder des familles se faire assassiner par le premier ordre sans broncher, puis repartir traire un animal étrange afin d'avoir son lait; Et tout cela parce qu'il n'a pas réussi à former UN élève?

Obi-Wan a créé Dark Vador, et pourtant il a continué à lutter. Yoda n'a pas pu empêcher l'empereur de prendre le pouvoir, pourtant dès qu'il en à eu l'occasion il a fait tout ce qui était en son pouvoir pour réparer ses erreurs. C'est d'autant plus illogique et incompréhensible quand on part du principe que, comme on le voit dans un flashback de l'ép 7, c'est lui qui a donné à R2D2 le morceau de carte nécessaire à sa localisation. Pourquoi donner à Leia et la résistance un moyen de le retrouver, si ce n'est pas pour chercher sa rédemption en réparant ses erreurs?

Aucune livraison en , aucune livraison en , aucune livraison en puis 28 en et voilà sur quoi je me basais: Quant aux moteurs, je vois que vous faites toujours dans la propagande à 4 sous. Unit prices are generally understood to be declining as the Pentagon and Lockheed Martin ramp up F production —.

Rappelez nous pour qui vous bossez déjà? Ca nous rassure, car ceci peut expliquer — pour partie — la très haute dose de mauvaise foi que vous persistez à distiller sur ces sujets.

Et les faits me donnent raison!!! Le F35 est bien le seul avion qui dézingue tous ses congénères, sans jamais avoir volé en mission de guerre.

Pas besoin de remonter bien loin, juste sur les 4 dernières semaines, on apprend: De ce point de vue, le F35B a bien tenu toute qques promesses mais pas les votres: Tes infos sont erronées car il y aura 3 livraisons cette année , 3 Rafale B , et Pour revenir sur les livraisons des années et , effectivement 9 livraisons par année.

La commande de 24 devrait être livrée en 2 ou 3 blocks et serait presque finie. Ces Rafale qatari diffèrent des nôtres et des Egyptiens, notamment les moteurs. Une nouvelle option de 36 a été notifiée. La France ne percevra pas de Rafale les 3 prochaines année. Ce qui nous amène à où les 28 restants arriveront au nouveau standart F4.

On profite donc de ce laps de temps pour livrer les exports et en parallèle définir le nouveau standart F4. Quand aux belges, ils doivent se poser la question à savoir: À quel prix pour sa MCO? On peut donc en déduire que le F35A est peut-être prometteur, mais pas encore suffisamment au point pour monter au feu…. Je suis du même avis.

Le F35 est un avion non furtif. On ne parlera même pas de sa médiocrité sans son ami le F22 que les américains ne veulent pas vendre …. La France propose quel standard du Rafale? Sauf que les évaluations néerlandaises montrent que les dernières version du Rafale égaleront presque les dernières versions du F http: La version proposée à la Belgique sera le F3R, mais avec des bouts de F4 pour coller aux demandes particulières, notamment le viseur de casque qui est prévu dans la prochaine itération.

Ce sera probablement un casque Israélien, pas aussi avancé que celui du F35 mais il y a de quoi écrire un romans quand on connaît les affres de son développement. Le même qui équipera les F35 Britanniques et les Japonais le veulent aussi. Pour un avion qui ne craint rien, la volonté de détruire à coup sûr et depuis le point le plus éloigné possible est un aveu… de faiblesse!

Tu porte bien ton speudo: Et cette information vous paraît crédible? Vous pensez réellement que Dassault Aviation peut cacher éternellement le prix de vente de son avion?!? Apres pour les retombées économiques pour le pays, les alliances stratégiques, les emplois à pourvoir au local et tout ça, à mon avis, les 3 ou 4 en comptant peut être au finish la Suède et son Grippen candidats se valent à peu pré.

Et surtout arrête de nous prendre pour des billes avec ton air hautain. Tu peux tromper des amateurs ou des gamins mais certainement pas les personnes qui connaissent un temps soit peu ce genre de sujet.

Le Rafale à ses qualités et le F35 aussi! La décision sera prise par la Belgique qui est un pays souverain! Votre agressivité envers les américains dessert complètement vos arguments! Heureusement que le ridicule ne tue pas car certains ici seraient refroidi depuis un moment.

De plus si F16 sont vraiment au bout de leur potentiel, la blitz crier de Dassault pour monter rapidement en charge et livrer des Rafale opérationnels rapidement, peut faire mouche. Changer les règles du jeu aussi. LEs vrais enjeux sont: Mais cela met un beau coup de pied dans la fourmilière européenne de la défense.

Dassault est clairement en mission commandée pour démontrer certains comportements, limite suspects. Voire ont quelques cartouches en poche pour créer un scandale.. Aucun rapport, La Belgique est partie prenante dans Airbus. Je vois mal les Belges dire non aux Américains. Pour finir les Américains vont pas être contents et la France se souviendra messieurs les Belges.

Sans commune mesure, donc. Mais on ne va pas chipoter non plus. Encore plus comme ici avec un contrat global sur 20 ans. Ca risque de repartir à la hausse sérieusement cette année, mais en attendant le prix est grosso modo le prix Au final les Belges choisiront le ruineux F, avion qui leur sera parfaitement inutile dans la gamme de missions belges, mais sera compatible avec leur voisin néerlandais.

Ca va être dur pour le Rafale à mon avis en Belgique. Dans l avenir, La France risque de se trouver toute seule en Europe à faire ses avions de combat, pas la peine de compter un jour sur les Allemands..

Je ne suis pas contre les consortiums à conditions que le cahier des charges convienne à tout le monde et que la coopération soit bien organisée. Ensuite, concernant le contenu de votre réponse, je reste très perplexe.

Cet aveu est une confirmation qui ne surprendra personne. Ah , parce que vous , vous êtes là pour vous faire chier??? Décidément entre votre truc du pavé et ça , vous êtes impayable! Et le troisième , ce sera quoi? Plouc dubitatif Je rejoins mon camarade ScopeWizard! Le truc vachement sympa … et particulièrement démocratique surtout quand il est évident que tu cherches juste à faire de ton mieux tout en exposant puis défendant tes idées …. On attend les mêmes precaution pour un article sur la Russie.

À mon avis , cela a surtout un rapport avec certains lecteurs qui pourraient prendre ombrage de certaines choses et les reprocher à notre ami Laurent …. Ce qui est surprenant, non? Les anglais, les hollandais, les belges, les italiens, les allemands, les espagnols, les suisses et…. Bouli Ai je dis le contraire??? Ca parait assez logique pour un avion qui tombe des tréteaux. IL faut attendre de voir sa prise en main.

Dassault a raison de tenter le tout pour le tout, avec une offre de compensation hallucinante, car de toute façon ils savent que les dés sont pipés. Portant celle-ci de 7 à 8 appareils. Sur chaque article parlant du F je vous y retrouve a lui trouver des excuses pas possible. Il possède une technologie de furtivité incroyable invisible a nos radar!

Regardez les actes plutôt que les discours …. Si le F35 à effecrué des missions de combat en Irak: Mais tapi dans la brume ouatée de délicate fraîcheur, Novembre murmure le chant discret du vent du coeur. Le souffle sensible des souvenirs caresse avec émotion Les lettres nobles de notre histoire écrite avec passion.

Quand les feuilles dorées prennent leur envol tourbillonnant, Du grand livre des hommes, tournent les pages en frissonnant. Fidèle à ses traditions, le vent de novembre dénude la forêt, Fidèle à notre mémoire, le vent du coeur nous habille de respect.

Le bois de Scu, dont chaque mois exalte le charme Revêt le manteau ocré par les feuilles de ses charmes. Le bois de Scu qui, sur le sentier du joli, jamais ne freine Revêt le manteau doré par les feuilles de ses frênes. Le bois de Scu que l'histoire à notre terroir enchaîne Revêt le manteau parfumé par les feuilles de ses chênes.

Le bois de Scu offrant baies et noisettes aux écureuils boulots Revêt le manteau chatoyant aux mille feuilles de ses bouleaux. Le bois de Scu dont les essences colorées ravissent les marcheurs Revêt le manteau de fête en l'honneur du Tour des Marcheurs Montage de balançoires à nacelle sur la place de Gougnies. Positif sur verre Gaspard François 10 cm x 8.

Le printemps est passé à travers le souffle du vent, Il s'est fait discret, comme s'il n'avait pas le temps. De sa présence, il nous honora juste un moment, Car à Rolende, il voue de profonds sentiments.

Bel automne, viens chez nous en costume élégant, Tissé de soleil et couleurs, à la fête des petits et grands Le vent espiègle taquine les jeunes fruits Quand du soleil ils reçoivent leurs coloris. Le vent grand ténor du célèbre prélude d'août Couvre dans la forêt les dernières notes du coucou. Le vent de l' Endurance, en parfait herboriste, Exhale les parfums naturels qui dopent les vététistes Que mûrisse au jardin des houbhayettes La joie d'une amitié au parfum de brochettes.

Que le chant léger des gentilles alouettes Egaye sous le soleil la balade en bicyclette. Ornée de coquelicots à la vermeille collerette La moisson de bonheur fera de juillet une fête Autoportraits d'élèves des cariotîs - Montage Arnaud Tombelle Texte Jean Marcelle Au mois de juin, quand les ânes se secouent l'oreille, C'est signe qu'il pleuvra à merveille Devant le tableau noir des examens, De petit bonnet d'âne il ne faut point.

Que la maîtresse n'ait oreille à secouer, Cela pourrait pâlir notre soleil d'été. Ecoliers sous la houlette des cariotîs, Encore un effort, c'est bientôt fini Fraîcheur du rosé de mai, Vin de fête et chaude amitié.

Dans les jardins du folklore, Rutilent les galons de fil d'or. Couleurs du pays des Rolendiens, Soleil du jour, brume du lendemain Quand avril tombent les oeufs décorés, Petit gourmand répare le fond de ton panier! Quand avril casse le verre, Marcheur répare le cuir de ta mentonnière! Quand avril revient la douceur, Jardinier répare le pneu de ton motoculteur Texte Jean Marcelle Quand en mars il tonne, L'année sera bonne.

Alors faisons grand bruit pour que sans tarder L'hiver de sa porte gelée tourne enfin la clef. Qu'autour d'un grand feu vif comme l'éclair, La grosse caisse vibre en coups de tonnerre.

Riez, dansez, le printemps bientôt reviendra, Des couleurs du cortège, une parure il fera. Photo Emilie Sodini - Textes: Comptine et Jean Marcelle La veille de la chandeleur, L'hiver se perd ou prend vigueur, Si tu sais bien tenir la poêle, A toi l'argent en quantité, Mais gare à la mauvaise étoile, Si tu mets la crêpe à côté. Le jour de Saint-Valentin est jour de bonheur, L'amour se chante, l'amour prend vigueur, Si tu sais bien dans le vent tenir la voile, A toi le trésor de riches moments partagés, Mais gare à la foudre qui déchire la toile, Si dans le tableau, tu mets un pied de côté!

Un des dessins réalisés pour Gougnies. Chaleur familiale, rires des enfants, féérie de ces derniers jours de l'année. L'esprit de Noël sied bien à notre terroir. Des mains qui se tendent, des sourires qui s'échangent, des cougnous qui se partagent. Ces sensations propres à cette période illuminent la vie de nos quartiers.

Dans celui de l'Europe, entre Wartchibos, Coumagne et Blanc try, les coquettes maisons se parent de petites étoiles scintillantes qui offrent à l'obscurité tenace des longues nuits d'hiver la plus jolie vitrine du grand bijoutier de la fête.

C'est une bien jolie façon de faire honneur à notre village. Ces innombrables petites lumières qui se joignent de chaumière en chaumière nous rappellent qu'il est bon de vivre ensemble. Ces illuminations de bonheur sont sourires à la vie, et rappelez-vous, où que vous soyez, si votre village vous manque, Gougnies. Sur chacune des feuilles de nos arbres, le mois de novembre dépose un souvenir.

Lorsque le ciel lui en donne l'ordre, le vent les détache délicatement et les fait virevolter avec notre mémoire. Chacune d'elles est un message de l'au-delà. Bien sûr, nous les percevons souvent avec nostalgie, mais ne sont-elles que tristesse?

Les souvenirs ne peuvent-ils pas aussi ressusciter de grands moments de bonheur. Est-ce par hasard que les couleurs du cimetière sont aujourd'hui celles de la vie et souvent le jaune du soleil généreusement diffusé par les corolles des pomponnettes? Oui, se souvenir est important mais n'est-ce pas leur rendre hommage de ne garder de ceux que l'on aimait que les belles images?

Les châteaux ont fait un superbe cadeau à notre environnement. Des hectares de forêts dominent la vallée et, en ce mois d'automne, honorent de leurs superbes couleurs la palette de l'artiste qui sommeille en chacun de nous. Les teintes se sont assorties parfaitement, serait-ce magie? Non, la nature fait bien les choses. Les arbres sont respectables, ils sont vivants. Si l'air de notre village est si agréable à respirer, c'est grâce à eux. Nous sommes fiers d'avoir des racines profondes dans la terre de nos ancêtres.

Alors, respectons les leurs et puissent les générations à venir considérer ces éléments vitaux de la vie rurale avec toute l'attention qu'ils méritent. A la rue de l'Escuchau, face au château-ferme, une sympathique petite salle est devenue une grande dame de notre village.

Elle a accueilli chez elle d'innombrables événements qui ont marqué les épisodes de l'histoire de ces dernières générations. Un album de ses souvenirs serait comme l'ancienne édition de l'encyclopédie Universalis: Ce temple de la convivialité fut, il y a bien longtemps, une salle de spectacles. Elle a accueilli nos ancêtres dans ses murs pour de chaleureuses réunions, des goûters ou autres repas.

Elle a ouvert généreusement ses portes aux enfants des écoles, aux jeunes du patronage, aux amateurs de lecture. Aujourd'hui encore, sous la très honorable appellation de salle paroissiale, son objectif est la bienvenue. Le quatrième week-end de septembre, elle participe avec classe à la grande fête du village. Elle en est devenue indissociable. A cette occasion, n'hésitez pas à faire sa connaissance Comme une élégante collerette ornant avec pudeur le décolleté de l'orée du bois de Scu, la campagne nous rappelle que notre terroir est aussi terre de cultures.

Si nos fermes ont pris depuis peu un repos bien légitime, le parfum de la moisson persiste cependant dans le bouquet des senteurs locales. Pour revivre intensément le souvenir de nos jeux de gamins dans les ballots de paille, il suffit d'écouter attentivement le chant de l'alouette.

Remplissez vos poumons de la bonne odeur des épis et accordez à cette artiste du chant au champ un peu de votre attention. Vous entendrez comme elle raconte bien! Les bricolages réalisés cette année par les élèves des classes de 5e et 6e. Les maîtresses ont tourné la clef dans la serrure de la porte de leur classe.

Les dernières poussières de craie se sont déposées au pied du grand tableau. Plus le moindre souffle ne les renvoie aux rayons du soleil indiscret toujours curieux de voir ce qui se passe sur les petits bancs en bois verni. Sous le préau, un ballon s'est résigné. Il devra attendre deux longs mois avant d'apaiser à nouveau un surplus d'énergie dont auraient bien besoin d'autres petits diables, rouges ceux-là.

Ceux qui se privent du grand bonheur des bouchons d'autoroutes et des grèves des aiguilleurs du ciel restent au village. Et pourquoi pas, il est bien agréable notre terroir sous le ciel parfois bleu de l'été.

This page isn't available